Home

BulleCliquez sur l’image pour obtenir le pdf de la communication 

Chers étudiants de BA3,

Quelques conseils à ce stade de votre travail… Il est important de gérer votre temps et votre énergie dans cette dernière ligne droite !

Nous sommes particulièrement inquiets du manque de fréquentation à l’atelier à moins de 3 semaines de la remise finale.

Pour rappel, il nous reste 2 séances d’atelier avant le pré-jury, et nous n’en aurons qu’1 complémentaires avant le jury final (remise des documents le 14.12 à 17H !!!!).

Il vous faut donc à présent être efficace, aller à l’essentiel de votre parti et vous donner les moyens de produire les documents nécessaires pour expliciter votre projet.

A vous de solliciter de façon proactive vos enseignants à l’atelier pour vous y aider.

Rappelez- vous :

Le rapport au contexte dans le sens large du terme est un élément essentiel de cet exercice !

N’oubliez donc pas que vous travaillez dans cet intérieur d’îlot, à Charleroi : ce n’est pas le « centre du monde »…et pourtant « Un Lieu Exceptionnel » (cf texte de K. Katara), comme tous les sites d’ailleurs … A vous d’en  préciser votre perception personnelle ! Conseil : intégrer également des photos de la situation existante dans votre présentation à cet effet !!!

N’oubliez pas que l’objectif est également que les habitants actuels bénéficient d’une façon ou d’une autre du projet tel que vous le proposez : intégrez les dans vos préoccupations !

Autre chose :

Ceci n’est pas votre dernier projet (cool)…  Ce qui vous a été demandé , c’est de vous engager : de faire des choix selon la lecture personnelle que vous faites du site et du programme !

° Sachant que notre exercice est donc avant tout « contextuel », il s’agit d’expliquer clairement les hypothèses de travail que vous avez déterminées à partir d’éléments glanés durant les phases d’analyse et de workshop, suite à la relecture individuelle cette fois de votre plan-masse (atouts et faiblesses) !

° Sachant également qu’un autre enjeu majeur de cet exercice est de chercher des façons innovantes d’habiter ensemble afin de répondre aux évolutions de notre société (cf 4 thématiques du workshop), il s’agit d’expliquer clairement quel est  l’axe particulier de vos recherche en terme d’habitat dans ce cas-ci (à savoir les besoins en logements à Charleroi aujourd’hui et les contraintes particulières de votre plan-masse) :

POUR QUI et POURQUOI ?

Et enfin, à partir de ces contraintes contextuelles et programmatiques que vous avez définies, expliquer les qualités spatiales des espaces à vivre (bâtis et non bâtis)  développés dans votre projet de logements, et en quoi ces espaces répondent de façon spécifique et audacieuse à ces contraintes !!!: COMMENT ?

Oser remettre en question le plan d’un » logement de promotion urbain » classique, en vous réinterrogeant sur des façons innovantes d’habiter ensemble que ce soit au milieu d’un parc, autour d’un jardin communautaire, le long d’une venelle…  Précisez les scénarios de vie que vous proposez, habitez les espaces que vous dessinez…

De façon pragmatique, ce qui vous est donc demandé lors des JURYS (05 et 16 et 17.12)

  • Sachant qu’ un des objectifs principaux de notre atelier est la cohérence dont vous pourrez faire preuve entre chacune des 3 étapes de travail qui constituent cet exercice.

A savoir :

  1. La pertinence de votre hypothèse urbanistique à partir des éléments issus de la 1ère phase de travail, à savoir  l’analyse à la fois contextuelle et programmatique réalisée collégialement par l’atelier.

Par groupe d’étudiants, il vous faut donc :

  • Sachant qu’il vous a été demandé de développer votre plan-masse «à la manière de », en prenant pour exemple un des projets urbanistiques de référence proposé dans l’analyse, il vous faut expliciter clairement :

la raison de votre choix, les atouts et les faiblesses de votre projet de référence, le pourquoi des éventuelles déclinaisons du projet de référence permettant de le contextualiser dans le site qui est le nôtre,…

  • Mettre en avant les aspects de l’analyse qui vous ont semblés essentiels pour développer votre plan-masse, en fonction des objectifs que vous souhaitiez atteindre concernant les  questions telles que :

la densité, le statut du sol, l’accessibilité du site, les gabarits des volumes construits, les éventuelles affectations complémentaires (en plus de celle de la salle polyvalente de 500 M2), la façon d’intégrer les habitants actuels de l’îlot, …

 

Pour expliciter vos choix, il vous est demandé, outre les documents habituels :

  • Un tableau récapitulatif comprenant au minimum les informations suivantes(afin de pouvoir comparer aisément les différents projets) :

° E/S, surface ‘espace public’, surface ‘espace privé’

° P/S, nombre approximatif de logements, nombre de typologies de logements, nombre approximatif d’habitants, affectations particulières (et leur superficie)

° Description succincte de votre parti (500 caractères MAX)

  • Un document de synthèse explicitant, grâce à des schémas,  votre parti d’urbanisme, et ce  dans son contexte (voir programme WORKSHOP :  grille d’analyse « urbanisme»)

 

  1. L’adéquation du développement de votre projet d’architecture individuel  en fonction des contraintes particulières de votre plan-masse.

Individuellement cette fois, il vous faut donc :

  • Préciser ce qui, selon vous, constitue les atouts et les faiblesses du plan-masse de votre groupe de travail, et expliciter par des schémas les éventuelles amendements que vous souhaitez y apporter, et le pourquoi.
  • A partir des informations glanées durant le workshop, expliciter quelle est votre préoccupation majeure parmi les 4 thèmes développés (densité / mixité / nouveaux concepts d’habiter ensemble / collectivisation), et le pourquoi.
  • Sur base des éléments de l’analyse,  déterminer le public qu’il vous semble opportun d’envisager habiter à cet endroit (POUR QUI ? et POURQUOI ?)

Et ce de façon à pouvoir expliquer vos choix, à savoir:

  • Les typologie de logements :                                   immeubles à appartements et/ou maisons mitoyennes…, logement unifamilial et/ou communautaire et/ou kangourou et/ou intergénérationnel… ,
  • La catégorie de logements                 logements moyens et/ou sociaux et/ou de luxe et/ou mixtes…,
  • Fonctions complémentaires éventuelles :        salle polyvalente, chambre d’appoint, wasserette, commerce, bureau profession libérale,…

ATTENTION :     Pour rappel, il vous est demandé de développer au minimum une vingtaine de logements minimum dans cet ensemble de logements groupés, avec au minimum 3 typologies différentes

(Ex. : 8 appartements  1 CH + 10 appartements 2CH + 7 appartements 3CH + 4 logements communautaires pour 5PERS).

Donc lorsqu’on parle de typologie, il peut s’agir simplement de logements 1CH, 2CH et 3CH !

En effet, il n’est souvent pas vraisemblable de développer dans le même ensemble : du logement individuel + kangourou + communautaire+ intergénérationnel… Faites des choix circonstanciés en fonction de l’analyse et des contraintes de votre plan-masse!!!!!

Ensuite, développer des logements de qualité intégrant les contraintes du plan-masse !

Pour expliciter vos choix, il vous est demandé, outre les documents habituels :

  • Un tableau récapitulatif comprenant au minimum les informations suivantes(afin de pouvoir comparer aisément les différents projets) :

° Nombre total de logements / Nombre total d’habitants / Surface totale de planchers

° Description des typologies de logements (y compris nombre et surface par typologie)

° Description succincte de votre parti (500 caractères MAX), en commençant par expliciter le caractère « Exceptionnel » du contexte (voir ci-dessus)

  • Un document de synthèse explicitant, grâce à des schémas,  votre parti d’architecture , et ce dans son contexte (voir programme WORKSHOP :  grille d’analyse « architecture»)

 

  • Pour rappel, lors des jurys, vous présenterez donc successivement votre plan-masse par groupe et ensuite, individuellement, votre projet de logements groupés.

Donc, outre les documents mentionnés dans les recommandations ci-dessus, vous sont demandés les documents suivant :

PLAN MASSE (par groupe) :

                Plan masse                                         1/500ème          (avec dessin des espaces non bâtis)

Maquette                                              1/200ème             (insérable proprement dans la maquette globale de l’ilôt)

Coupes                                                1/200ème          (intégrant le contexte élargi, y compris la couronne bâtie de l’îlot existante)

PROJET DE LOGEMENTS GROUPES (individuellement)

Plan masse + coupes                       1/200ème             ( de l’ensemble bâtis : 20 logements minimum) + les abords élargis : y compris couronne bâtie existante !)

Maquette                                              1/200ème          (insérable proprement dans la maquette globale du plan-masse : veillez à utiliser les mêmes matériaux que ceux de la maquette du plan-masse)

Plans/coupes/élévations           1/100ème                        (avec les abords détaillés pour ce qui concerne le RDC !)

+ Une coupe habitée                        1/50ème                  vous choisissez l’endroit de coupe le plus emblématique pour exprimer votre projet dans son contexte : la pièce majeure de votre affichage !!!

 ATTENTION :     Nous vous proposons de présenter une pièce maîtresse dans vos affichages qui doit exprimer votre parti d’architecture :

° pour le 05.12 :                 la coupe habitée au 1/50

° pour le 16 ou 17.12 :    la maquette-coupe au 1/50

Importance d’intégrer le contexte dans tous les documents !!!

Présentez votre projet du plus général vers le plus particulier : utilisez pour ce faire les tableaux récapitulatifs et documents de synthèse pour vous y aider !

Soignez et donnez une place de choix à votre document au 1/50 (il doit expliciter l’âme de votre projet, votre parti d’architecture).

N’oubliez pas d’intégrer les recherches concernant le parti structurel de votre projet (encadré par l’équipe de profs de structure !).

 

Format A1 vertical sur panneaux rigide.

Clarté de votre présentation graphique et orale : soyez le plus succinct possible, rigoureux et efficace.

Ex. : application des normes graphiques, Nord vers le haut, échelle, contextualisation de chaque éventuel extrait de plan, …

Cartouche (Min 5 x 25CM)  – en bas / à droite du A1:     ULB / FACULTE D’ARCHITECTURE (+logo)/ AA 14-15 / ATELIER BA3 – Semestre 5 / Habiter à Charleroi, en intérieur d’îlot / Nom + Prénom

 

Un dernier conseil : clôturez donc à présent très précisément votre planning en vous fixant des échéances claires vous permettant de produire des documents de qualité, de façon à gérer au mieux  le stress et de continuer à prendre du plaisir à travailler !

Bon courage.

 

Pour la BA3,

Christine Godfroid

 

 

 

Christine Godfroid
Chargée de cours
Faculté d’Architecture LaCambreHorta
Université Libre de Bruxelles, ULB
Site Flagey: Place Flagey, 19 – 1050 Bruxelles
email: christine.godfroid@ulb.ac.be
www.ulb.ac.be || www.archi.ulb.ac.be

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s